jeudi 17 avril 2008

Corrigé exos 3è- La respiration



-----      Maîtrise des connaissances
!
Exercice 2:
La respiration permet une purification de l'organisme en l'enrichissant en oxygène et en le débarrassant de gaz carbonique. Au niveau des cellules, l'oxygène intervient dans les réactions d'oxydation des nutriments aboutissant à la libération de l'énergie qu'ils contiennent. C'est cette énergie qui permet le fonctionnement de l'organisme.
!
!
Exercice 3:
Les termes qui complètent ce texte sont respectivement:-Gaz carbonique-Oxygène-Alvéoles-Echanges gazeux respiratoires.
!
!
Exercice 5:
1.Faux. Ce sont les côtes qui suivent les mouvements des poumons.
2.Faux. Le diaphragme s'abaisse lors de l'inspiration.
3.Faux. L'air inspiré contient plus d'oxygène et moins de dioxyde de carbone que l'air expiré.
4.Vrai.
5.Vrai.
6.Faux. L'air contient 79% d'azote.
!
!
!
---         Compétences méthodologiques
!
!
Exercice 1:
1.Les maladies qui gênent la circulation de l'air dans les voies respiratoires sont l'asthme et la bronchite car elles sont caractérisées par la réduction du diamètre des bronches et bronchioles.
2.La maladie qui gène les échanges gazeux est l'emphysème car elle est caractérisée par la destruction de la paroi des alvéoles pulmonaires à travers laquelle se font les échanges gazeux respiratoires.
3. L'action de ces médicaments est d'entraîner une augmentation du diamètre des bronches et bronchioles.
!
!
Exercice 2:
1. Analyse tableau A: L'air inspiré et l'air expiré contiennent la même quantité d'azote. Cependant, l'air inspiré est plus riche en oxygène, mais plus pauvre en dioxyde de carbone.
Analyse tableau B: Le sang veineux et le sang artériel contiennent la même quantité d'azote. Cependant, le sang artériel est plus riche en oxygène, mais plus pauvre en dioxyde de carbone.
2. Conclusions: L'organisme n'utilise pas l'azote contenu dans l'air inspiré. Il utilise l'oxygène et produit du dioxyde de carbone.
3. Les gaz de l'air inspiré sont véhiculés par le sang artériel alors que les gaz de l'air expiré sont transportés par le sang veineux.
!
:
Exercice 3:
1) Les données montrent que:
- Le VO2 max est plus élevé chez le marathonien que chez la marathonienne.
- La concentration en hémoglobine sanguine est plus élevée chez le marathonien que chez la marathonienne.
:
2) Le marathonien a une plus grande capacité à prélever l'oxygène de l'air parce qu'il a une concentration en hémoglobine sanguine plus élevée, supérieure à celle de la marathonienne.
:
3) Puisque l' EPO stimule la production de globules rouges et que ces derniers contiennent l'hémoglobine (par conséquent il y aura une augmentation de la concentration sanguine en hémoglobine), cela permet d'augmenter la quantité d'oxygène transportée par le sang jusqu'aux muscles en activité: ce qui explique l'amélioration des performances des champions.
!
!
Exercice 4:
1) Hypothèse: Le fragment d'organe frais respire.
!
2) Description des résultats de l'expérience au bout de deux heures:
-L'index coloré est plus proche du tube de Roux contenant le fragment d'organe frais;
-L'eau de chaux devient trouble.
!
3) Explication des résultats:
Le fragment d'organe frais a absorbé de l'oxygène contenu dans l'air atmosphérique (rapprochement de l'index coloré) et libéré du dioxyde de carbone qui rend trouble l'eau de chaux.
!
4) Schéma du dispositif témoin:
Même dispositif mais avec un animal (souris par exemple) à la place du fragment d'organe frais.


1 commentaire:

Mouhamed THIONGANE a dit…

Permettez moi de féliciter M. DIOP pour avoir consacré son temps,son énergie et sa réflexion au service du savoir de la connaissance des SCIENCES pour ne pas dire des S.V.T dont la démarche est largement suffisante pour explorer cette vérité cachée dans les cieux,la terre,l'univers bref disons le cosmos.Merci encore une fois de plus.
J'ai lu les interventions et les propositions de solutions apportées aux exercices.Elles sont simples,claires et facile à assimilées.Et je suis prêts à faire autant que je peux pour contribuer à sa réussite.Voila qu'une idée m'est venue peut être une suggestion et question en même temps concernant le dispositif témoin de cette exercice.
Si l'expérience témoin qui accompagne l’expérience proprement dite à pour but de rendre le protocole expérimental plus rigoureux et également de faciliter l’interprétation à la suite d'une analyse comparative entre les résultats de l’expérience témoin et ceux de l’expérience proprement dite afin de pouvoir tirer une conclusion fiable utilisant la relation:" Pour les mêmes conditions les mêmes causes entraînent les mêmes effets" ou utiliser les relation mathématiques: a+b =Y et a+b+c =Z
C'est pourquoi nous pensons que l’expérience témoin de cette exercice est le même dispositif celui présente dans l'exercice sauf qu'ici on ne mettra pas de muscle dans le tube et on verra que la position de l'index roux ne change.JE Vous soumet cette proposition ena ttendant de voir plus claire